Santé animale : information et conseils

Consultez la section Santé animale pour avoir de l’information et des conseils sur la santé et le bien-être des animaux familiers. Si vous avez des questions ou des inquiétudes au sujet de la santé de votre animal de compagnie, n’hésitez pas et contactez la Clinique Vétérinaire de Hull dès aujourd’hui.

Allergies

Tout comme les gens, les animaux de compagnie peuvent être allergiques à beaucoup de choses, notamment à des plantes et pollens qui se trouvent dans l’environnement, à certains aliments et même aux piqûres de puces! Alors que chez l’homme les signes d’allergie sont généralement des yeux larmoyants, un écoulement nasal et des éternuements, chez les animaux familiers une allergie se manifeste le plus souvent par des problèmes cutanés poussant l’animal à se gratter ou à se lécher les pattes, des infections de la peau ou des oreilles à répétition, ou encore une perte de poils. 


Les animaux familiers peuvent aussi être allergiques à des substances présentes dans leur nourriture, le plus souvent aux protéines ou à la viande. Les allergies alimentaires présentent souvent des symptômes semblables à ceux des allergies environnementales, mais elles peuvent aussi causer des problèmes de digestion. Les allergies peuvent être une source de frustrations, tant pour vous que pour votre animal de compagnie et, bien qu’elles ne se guérissent pas, il existe différentes façons d’en traiter les symptômes, par exemple l’administration de médicaments appropriés, des changements alimentaires et même l’immunothérapie.

Anxiété

Chez les chiens, l’anxiété peut se manifester de différentes façons : votre chien peut gémir quand on le laisse seul, avoir très peur des orages électriques, ou encore craindre les étrangers ou les autres chiens et avoir des réactions allant jusqu’à la crise de panique. Selon la situation et la gravité du problème, on peut utiliser certaines méthodes pour contrôler l’anxiété chez un chien, par exemple des techniques visant à modifier le comportement, une modification de l’alimentation et l’administration de produits pharmaceutiques. Nos vétérinaires seront heureux de discuter avec vous afin d’écarter tout problème médical sous-jacent et de vous prodiguer des conseils quant à la gestion de l’anxiété et des peurs de votre animal familier.

Arthrite

On ne connaît pas la prévalence exacte de l’arthrite chez les animaux de compagnie, mais il est probable que la plupart des chats âgés de plus de 12 ans et qu’un bon nombre de nos amis canins soient atteints de cette maladie douloureuse. Chez les chiens, les signes d’arthrite comprennent une claudication, une raideur, de la difficulté à se coucher ou à se lever, une réticence à sauter ou encore à monter et descendre les escaliers ainsi qu’un « ralentissement général » qui s’installe avec l’âge. Chez le chat, l’arthrite peut être plus difficile à détecter et ses signes, plus subtiles, englobent une diminution de la durée du toilettage, une réticence ou une incapacité à sauter ou à atteindre des endroits plus élevés, une aversion envers les caresses ou le toilettage, le fait d’uriner ou de déféquer ailleurs que dans sa litière, de même qu’une raideur ou une modification de la démarche. 


La prise en charge de l’arthrite peut se faire de différentes manières, notamment par une perte de poids, des changements visant l’exercice, une modification de l’alimentation, l’ajout de suppléments à son régime alimentaire ainsi que l’administration de produits pharmaceutiques favorisant la santé articulaire et de médicaments contre la douleur. On utilise souvent plusieurs types de traitements simultanément afin d’optimiser les résultats et nos vétérinaires peuvent vous aider à choisir les bonnes solutions pour votre animal familier.

Cage

Les chiens voient leur cage un peu comme une « niche », un refuge, un havre où ils se sentent en sécurité; et ils en ont besoin. Pour la maison, prévoyez une cage grillagée adaptée à la taille adulte de votre chien et dont les dimensions lui permettront de se coucher sur le côté et d’étirer ses pattes sans que ses doigts (ou orteils) ne sortent à travers le grillage. Le chien devrait aussi pouvoir se coucher sur le ventre et étendre ses pattes vers l’avant. Durant la croissance des chiots, il convient de limiter l’espace dans la cage au moyen d’un panneau réglable, de manière à ce que le jeune animal n’ait pas plus d’espace que celui dont il a besoin pour se coucher et étendre ses pattes vers l’avant. 


Contactez un fabricant de cages afin de vous procurer un panneau de séparation spécifique à cet usage. Vous pouvez également utiliser un panneau de Plexiglass ou de plastique. Évitez le bois, car votre chien pourrait érafler ses coussinets ou le ronger! Les chiens n’aiment pas faire leurs besoins là où ils dorment. C’est pourquoi il est plus rapide d’entraîner à la propreté un chien qui dort dans une cage. De plus, le fait de mettre le chien dans une cage quand vous n’y êtes pas ou durant la nuit l’empêchera de briser des choses dans la maison durant ces périodes. Vous devez habituer progressivement le chiot à sa cage; cette dernière doit être pour lui un endroit agréable, non une source de stress, et surtout pas une punition. Votre chien s’habituera à sa cage si elle représente pour lui une bonne expérience. Vous pouvez aussi lui donner une gâterie chaque fois qu’il entre dans la cage.
L’apprentissage de la propreté est une étape importante dans l’éducation de votre chiot, alors mieux vaut prendre le temps qu’il faut pour partir du bon pied!

Diabète

Dans notre société, le diabète est une maladie bien connue et il touche également les animaux de compagnie, qui peuvent présenter un taux de glucose (sucre) élevé dans le sang. En règle générale, quand un animal familier est atteint, outre le fait de maigrir, il boit et urine très souvent. Malheureusement, il s’agit là de symptômes non spécifiques, et le diagnostic doit être confirmé grâce à des tests plus poussés, par exemple des analyses sanguines et urinaires. Le diabète chez un animal familier peut se traiter avec des injections quotidiennes d’insuline administrées par le propriétaire et une alimentation adéquate. Il convient de faire un suivi étroit dans les semaines suivant le diagnostic afin de déterminer la bonne dose d’insuline à administrer. 


Les animaux de compagnie qui souffrent de diabète doivent être traités toute leur vie, sauf dans de rares cas où il peut y avoir une rémission, chez le chat. L’obésité est un important facteur de risque susceptible de déclencher la maladie; raison de plus pour vous assurer que votre cher compagnon conserve un poids santé.

Nettoyage des oreilles

Des oreilles sales sont un milieu propice pour les infections bactériennes et à levure. Il faut donc surveiller les oreilles de votre animal familier et les nettoyer lorsque cela est nécessaire, dans le cadre des soins courants que vous prodiguez à votre animal de compagnie. Nous vous suggérons d’utiliser pour ce faire une solution nettoyante et il nous fera plaisir de vous en recommander une qui soit adaptée aux besoins de votre petit compagnon.


Pour nettoyer les oreilles de votre animal de compagnie, introduisez une généreuse quantité de solution nettoyante dans le canal auditif, puis massez doucement la base de l’oreille (les chiens aiment cette étape!) afin de permettre à la solution de se répandre et de détacher les saletés. Enfin, utilisez un tampon ou un morceau de gaze pour essuyer l’intérieur du pavillon de l’oreille ainsi que la partie visible du conduit auditif et en enlever toute la saleté. N’allez pas au-delà de ce que vous pouvez voir et n’insérez jamais d’objet dans le canal auditif de l’animal. Malgré tous les efforts de propreté possibles, certains races, ainsi que les chiens qui ont des allergies et ceux qui se baignent ou nagent souvent, ont une prédisposition aux infections de l’oreille.


Les signes qui devraient vous alerter sont une rougeur ou un écoulement des oreilles, l’épaississement de la peau ou la formation de croûtes, une odeur nauséabonde et le fait que l’animal se gratte les oreilles et secoue la tête. Si vous soupçonnez qu’il y a infection, vous devez consulter rapidement un vétérinaire car les infections de l’oreille peuvent devenir graves et entraîner des atteintes permanentes au niveau de l’ouïe de votre animal familier.

Exercice

Chien

Souvent, les chiots ne sont pas assez musclés pour courir longtemps, mais il y a toujours des exceptions. La plupart du temps, un chiot indiquera qu’il a atteint sa limite, et il est important de résister à l’envie de le pousser à continuer. Aussi, le fait de courir ou de marcher sur une surface pavée (en particulier si elle est chaude) peut causer des crevasses aux coussinets des pattes du chiot. Vous devez donc lui accorder des pauses en le faisant marcher sur une surface moins dure, comme du gazon. L’hiver, il est particulièrement important que votre chiot n’ait pas froid. Fournissez-lui ce dont il a besoin pour être au chaud (manteau, bottes, etc.) afin qu’il s’habitue à aller dehors l’hiver pour faire de l’exercice. 


Jusqu’à ce que vous connaissiez l’endurance de votre chiot, veillez à pouvoir vous arrêter quand ce dernier commence à traîner de la patte. Il vaut donc mieux faire plusieurs fois un court trajet qu’un trajet plus long. S’il vous semble que votre chiot ne peut pas marcher aussi longtemps qu’il le devrait, consultez un vétérinaire pour voir si cette intolérance est attribuable à un problème de santé.


Chat

Comme pour les enfants, le fait de trop jouer ou de s’adonner à des jeux mal adaptés peut, chez les chatons, avoir des effets sur le comportement à l’âge adulte. Les chatons qui apprennent à jouer rudement acquièrent souvent des comportements inadéquats qui les empêchent de bien s’intégrer à la maisonnée. La solution est d’encourager le chaton à donner libre cours à ses instincts sans toutefois l’encourager à être agressif envers les gens ou les autres animaux. Il faut imposer une règle simple selon laquelle l’usage des griffes et des dents n’est pas de mise dans les interactions et, quand le chaton commence à griffer ou à mordiller, vous devez arrêter le jeu et en commencer tout de suite un autre. 


Maintenant, vous savez comment interagir et jouer avec votre chaton? Tout d’abord, il faut fournir au chat un environnement stimulant et prévoir des endroits où il peut grimper et se cacher. Les « arbres » ou tours à chats permettent à l’animal de jouer et de grimper, et il aura des cachettes où s’isoler si vous mettez à sa disposition de simples objets comme des sacs de papier ou des boîtes. Pour l’amuser et passer un moment agréable avec lui, vous pouvez jouer à cache-cache (disparaissez puis réapparaissez en disant « coucou! ») avec votre chaton. 


En lui fournissant des jouets avec lesquels vous pourrez jouer avec lui, vous solidifierez vos liens avec votre chaton. Et souvenez-vous : pas besoin de jouets de luxe; un bout de papier ou de papier aluminium usagé fera parfaitement l’affaire. Faites-en une boulette que vous lancerez sur le sol, et votre chaton la pourchassera, la fera rouler d’une patte à l’autre et pourra même vous la rapporter pour que le jeu continue.


Des jeux stimulants et des contacts enrichissants avec votre chaton vous aideront à avoir une relation agréable avec lui, relation qui se prolongera pendant des années.

Parasites externes

Les tiques et les puces sont les ectoparasites (ou parasites externes) les plus courants chez les animaux de compagnie. Cependant, ce ne sont pas les seuls contre lesquels il faut prendre des mesures. Vous devez également porter attention aux divers acariens, aux poux et autres insectes qui peuvent parasiter votre animal familier. 


Le risque qu’un animal familier ait des parasites externes varie selon la situation géographique et le type d’animal. Certains de ces parasites (p. ex., quelques espèces de tiques) peuvent être porteurs (vecteurs) de maladies qu’ils transmettent à vos animaux de compagnie, alors que d’autres ne sont pas des vecteurs mais représentent tout de même un problème par leur seule présence (les puces, notamment). 


Chez les chats et les chiens, il semble que les puces soient les parasites externes les plus courants dont les maîtres doivent s’occuper. Les puces existent depuis bien longtemps et en savent assez long en matière de survie de l’espèce, alors il n’est jamais facile de régler un problème de puces.



Acariens

Gale démodectique

Cette affection est causée par un acarien dont la présence sur la peau des chiens est considérée comme normale. Ils se retrouvent sur les chiots lorsque ceux-ci tètent. La plupart des chiots ne présentent pas de symptômes cliniques mais, lorsqu’il y en a, le problème se règle généralement avant que l’animal ait atteint un an. La présence d’acariens Demodex chez un chiot de plus d’un an indique une déficience immunitaire. Des signes de gale démodectique peuvent alors être observés, le premier étant des plaques circonscrites de peau un peu croûteuse dépourvues de poils, un symptôme qui guérit parfois sans traitement. La seconde forme de cette gale est la formation généralisée de grandes plaques de peau dégarnie, et il s’agit bien sûr d’une forme plus grave de la maladie qui, encore une fois, peut guérir complètement chez les chiots de moins d’un an.


Gale sarcoptique

Cette gale est causée par un parasite bien plus courant chez les chiens que chez les chats. Très contagieuse, elle provoque d’intenses démangeaisons et se transmet par le contact direct avec un animal infecté ou des objets de toilettage infectés. Elle peut également être transmise à l’homme et entraîne de fortes démangeaisons et une éruption cutanée (rash) qui disparaît d’elle-même, à moins qu’il y ait une constante réinfection par des contacts répétés avec un animal familier infecté.


Poux

Les poux ne sont pas très courants chez les chiens et les chats; on les trouve souvent chez des animaux qui vivent dans de mauvaises conditions. Ils peuvent causer une irritation prononcée qui pousse l’animal à se gratter et lui fait perdre ses poils. Les poux pondent des oeufs qui ont l’apparence de petits grains de sable blancs accrochés à la racine des poils. La plupart des insecticides permettent de tuer facilement les poux.

 

N’oubliez pas : quels que soient les parasites externes que l’on traite, il faut bien comprendre que la majorité des produits utilisés pour ce faire sont toxiques (sinon ils ne tueraient pas les parasites!) et qu’ils peuvent être nuisibles pour votre animal s’ils ne sont pas employés correctement.



Puces

Les puces sont de minuscules parasites qui sucent le sang et qu’on trouve aussi bien chez les chiens que chez les chats. Bien qu’elles puissent également être présentes chez l’homme, ce dernier n’est pas leur hôte préféré. Voici les signes d’infestation chez les animaux : ces derniers se grattent, se mordent ou se lèchent la peau, et celle-ci peut présenter une perte de poil, des rougeurs, des éruptions et des croûtes. Les puces elles-mêmes peuvent s’avérer difficiles à voir sur l’animal, car elles ont moins de 3 mm de long et se déplacent très rapidement. Toutefois, on peut parfois repérer de petits points noirs dans la fourrure de l’animal, qui sont en fait les déjections (les « défécations ») des puces. 


Le traitement et la prévention des puces sont recommandés, car non seulement celles-ci sont nuisibles pour votre animal de compagnie, mais elles peuvent aussi provoquer des maladies de peau assez graves et lui transmettre, ainsi qu’à vous-même, plusieurs types d’infection. Comme les oeufs, les larves et les pupes de puces peuvent vivre jusqu’à six mois sur votre animal, on recommande de poursuivre le traitement pendant plusieurs mois afin de prévenir la réapparition de ces parasites.

Il existe diverses options de traitement et de prévention des puces, parmi lesquelles certains en préviennent ou en traitent également d’autres, notamment les parasites de la peau ou des intestins, comme les tiques et le vers du cœur. Notre personnel et nos vétérinaires se feront un plaisir de trouver la solution qui convient le mieux pour votre animal familier.



Ver du cœur

L’infection au ver du coeur (ou dirofilariose) est transmise aux animaux domestiques comme les chiens et les chats par des moustiques infectés. Saviez-vous que d’autres mammifères peuvent également être infectés? En effet, les loups, les renards, les furets et les otaries peuvent également être infectés et porteurs du parasite responsable, le Dirofilaria Immitis. Les moustiques s’infectent en se nourrissant du sang d’animaux infectés. Les larves se développent et atteignent leur maturité puis se transmettent à d’autres animaux quand les moustiques les piquent. Ces larves se transforment alors en vers, qui pénètrent dans les vaisseaux sanguins et migrent jusqu’aux artères pulmonaires puis, parfois, jusqu’au ventricule droit du coeur. 


Le saviez-vous? Les vers du coeur peuvent vivre de cinq à sept ans chez le chien et de deux à trois ans chez le chat. Beaucoup d’animaux infectés ne présentent pas de symptômes. Cependant, chez ceux qui en ont, les symptômes peuvent être une toux, une intolérance à l’exercice, de la difficulté à respirer et une perte de poids. En ce qui concerne l’infection au ver du cœur, comme pour bien d’autres maladies, la prévention est la meilleure solution. Heureusement, il s’avère assez simple et facile de diagnostiquer et de traiter cette infection.

Nos vétérinaires peuvent vous prodiguer des conseils pour vous aider à choisir la meilleure méthode de prévention et le meilleur moment de l’année pour faire passer un test de dépistage du ver du cœur à votre animal familier.

Parasites intestinaux

Nos animaux de compagnie ont des comportements qui peuvent favoriser leur infestation par des parasites intestinaux. Le partage des litières, les parcs à chiens et la chasse sont tous des facteurs de risque, des occasions d’attraper ces parasites. Mais nul besoin d’aller dehors pour être infesté, car les jeunes animaux familiers peuvent attraper des parasites intestinaux de leur mère! 


Il faut également prendre conscience du fait que bon nombre d’animaux familiers peuvent avoir des parasites intestinaux sans présenter de signes observables. Dans d’autres cas, des symptômes tels que de la diarrhée, des vomissements, du sang dans les selles, un mauvais état de santé général et une croissance déficiente peuvent se manifester. Les parasites intestinaux que nous voyons le plus souvent dans l’exercice de notre métier sont les nématodes, les ténias, les trichuroses et les ankylostomes. Heureusement, il existe une panoplie de produits efficaces et faciles d’utilisation pour traiter et prévenir ces parasites!

Apprentissage de la propreté

Au départ, l’apprentissage de la propreté est une question de renforcement positif. Il faut caresser votre animal familier et le récompenser seulement lorsqu’il vous obéit et se comporte correctement. Évitez de le flatter dans d’autres circonstances; il sera ainsi plus réceptif au dressage. En d’autres termes, ne lui accordez pas de caresses ni de récompense « gratuites ». Vous aiderez ainsi votre chiot à développer son indépendance.

Nourrissez votre animal selon un horaire strict : divisez en trois parts la quantité quotidienne de nourriture recommandée et donnez-lui chaque part à des heures régulières (même les fins de semaine!) Après 20 minutes, enlevez la nourriture et laissez-lui un peu d’eau. Le chiot doit faire ses besoins de 10 à 20 minutes après son repas, alors soyez prêt à le sortir!


Sortez régulièrement votre chien en laisse, en sortant toujours par la même porte. Choisissez un endroit où il peut faire ses besoins aussi bien l’hiver que l’été, et emmenez-le toujours là pour qu’il se soulage, en disant des mots comme « besoins », « pipi » ou d’autres mots de votre choix. Le chiot doit s’amuser lors de ces sorties, et vous devez montrer par votre ton qu’il s’agit d’une activité amusante, alors adoptez un ton stimulant et joyeux.

Si vos voisins vous regardent drôlement, c’est que vous avez le bon ton! Une fois arrivé à l’endroit choisi, vous pouvez jouer avec votre chiot et le stimuler. Vous remarquerez qu’il ne mettra pas longtemps à faire ses besoins. Quand ce sera fait, félicitez-le immédiatement et donnez-lui une petite récompense, si vous le souhaitez (p. ex., un morceau de biscuit pour chien). Rappelez-vous que vous devez exprimer votre satisfaction dans les quatre secondes, alors il est important de récompenser votre chien dès qu’il fait ce que vous attendez de lui. S’il n’a rien fait après cinq minutes, inutile de rester dehors plus longtemps. Si vous avez une cage, remettez-le dedans au lieu de le laisser se promener dans la maison, ou bien gardez-le en laisse pour le tenir à l’oeil.
Si votre chien s’accroupit pour se soulager dans la maison, vous pouvez dire « NON » tout en grognant doucement, mais surtout ne le frappez pas! Sortez-le tout de suite et, une fois dehors, montrez-vous content en prononçant les mots que vous avez choisis pour désigner ses besoins naturels. Qu’il se soulage ou pas, vous devez montrer votre bonheur d’être dehors, car c’est le contraste avec le mécontentement que vous avez manifesté dans la maison qui lui permettra de comprendre.


Si vous trouver de l’urine ou des selles de votre chiot dans la maison, ou si vous l’attraper juste après qu’il se soit soulagé, ignorez les dégâts et ne les ramassez que quand l’animal ne peut pas vous voir. Il est inutile de le gronder, car il n’associera pas ses dégâts avec la punition, même s’il prend un air piteux. Après une seconde, il aura tout oublié et cela ne lui apprendra pas à être propre. Il aura l’air piteux, mais il ne comprendra pas qu’il s’est soulagé au mauvais endroit. Dans tous les cas, évitez de lui mettre le museau dans ses besoins, car cela ne l’aidera pas à apprendre où il peut faire ses besoins et cela pourrait même entraîner de la confusion chez l’animal, qui croira qu’il ne doit pas se soulager et, la prochaine fois, il pourrait essayer de se cacher pour faire ses besoins!


Pour nettoyer un endroit souillé par l’urine ou les selles de votre animal, n’utilisez pas de produit à base d’ammoniac (p. ex., Lysol), car son odeur ressemble à celle de l’acide urique, ce qui pourrait pousser l’animal à retourner se soulager au même endroit par la suite. Une fois le dégât nettoyé avec du savon, vous pouvez rincer la zone avec une solution de vinaigre et d’eau (moitié-moitié). Ce mélange masquera l’odeur de l’urine et celle des phéromones (hormones distinctives propres à chaque animal et qui n’est pas décelable pour l’homme).

Dangers domestiques

Maison :

      Pour éviter les chutes, installez des moustiquaires aux fenêtres;

      Beaucoup de plantes sont toxiques quand on les ingère; pour obtenir plus d’information, consultez les sites www.petpoisonhelpline.com ou www.aspca.org;

      Essayez de recouvrir les fils électriques, car les chatons et les chiots qui font leurs dents adorent mordiller (et risquent de s’électrocuter);

      Ne laissez pas votre animal familier sans surveillance près d’un foyer ou d’une chaufferette allumée, car il pourrait se brûler;

      Ne le laissez pas jouer avec des sacs de plastique, car il risque de s’étouffer;

      Ne le laissez pas jouer avec des sacs de plastique, car il risque de s’étouffer;

Garage :

  • Les animaux adorent le goût et l’odeur de l’antigel et du liquide lave-glace, alors veillez à ce que les contenants de ces produits soient fermés hermétiquement et se trouvent hors de la portée de votre animal familier. Si vous en avez renversé sur le plancher, nettoyez-le dès que possible.

  • Gardez hors de sa portée tout contenant de peinture, d’essence, d’huile, de poison à rat et de tout autre produit chimique.

Cuisine, buanderie et salle de bains :

  • Assurez-vous d’éteindre la cuisinière et de débrancher le fer à repasser quand vous quittez la pièce où ils se trouvent;

  • Gardez les produits nettoyants hors de sa portée car certains peuvent être toxiques (eau de javel, produits Swiffer ou WetJet, M. Net, etc.).

  • Tenez les portes de votre laveuse et de votre sécheuse fermées et, avant de les allumer, vérifiez que votre animal familier ne se trouve pas dedans!

  • Veillez à ce que votre animal familier n’ait accès ni à vos produits d’hygiène et de beauté (shampooing, lotion solaire, dissolvent de vernis à ongles, etc.) ni à vos médicaments.

Cour ou jardin :

  • Comme les plantes d’intérieur, les plantes d’extérieur sont parfois toxiques; consultez les sites Web mentionnés ci-dessus pour connaître les plantes de maison toxiques;

  • Fermez la porte de votre cabanon de manière sécuritaire afin d’éviter les accidents mettant en cause des outils et produits de jardinage (engrais, pesticides, herbicides, etc.).

  • Dans la mesure du possible, évitez que votre animal familier soit en contact avec votre gazon ou votre jardin si vous l’avez traité avec un produit chimique.

Conseil

Vous pouvez éviter que votre chien se fasse frapper par une voiture en lui donnant un bon dressage (en lui enseignant à ne pas sortir de votre cour). Vous pouvez aussi installer dans votre cour une clôture assez haute pour qu’il ne puisse sauter par-dessus, mais assez près du sol pour qu’il ne puisse ramper en dessous.

Hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie est une maladie de la glande thyroïde qui touche habituellement les chats d’âge moyen et les chats âgés (mais rarement les chiens). Une partie de cette glande grossit et est plus active que nécessaire. Dans de rares cas, il s’agit d’un cancer de la glande thyroïde. En général, le maître de l’animal remarque que le chat miaule plus fréquemment que la normale, perd du poids et vomit souvent, mais qu’il mange beaucoup et se montre très actif. Le diagnostic sera confirmé par des analyses sanguines et la mesure du taux d’hormones thyroïdiennes (T4). 


Cette maladie peut être traitée de diverses façons, notamment par un régime alimentaire spécial, l’administration d’un médicament par voie orale, un traitement à l’iode radioactif ou une chirurgie consistant en l’ablation de la glande thyroïde. Notre équipe peut discuter avec vous des différentes options ainsi que de leurs avantages et inconvénients. Le pronostic est généralement bon lorsque la maladie est traitée et que le sujet reçoit de bons soins médicaux.

Hypothyroïdie

L’hypothyroïdie touche principalement les chiens d’âge moyen (mais rarement les chats) et découle d’une diminution de la production d’hormones thyroïdiennes. Elle peut entraîner divers symptômes, tels qu’une prise de poids, une perte d’énergie, une intolérance au froid, des problèmes de peau et une chute de poils excessive. Le diagnostic sera confirmé par des analyses sanguines et la mesure du taux d’hormones thyroïdiennes (T4).


Pour le traitement, on peut bien contrôler cette maladie au moyen de médicaments qui se prennent par voie orale quotidiennement, mais pour le reste de la vie de l’animal. La perte de poids fait également partie intégrante du traitement; on doit donc instaurer un régime alimentaire pauvre en calorie. Le pronostic est généralement excellent lorsque la maladie est bien traitée.

Toilettage

Chats

Normalement, les chats n’ont pas besoin d’être baignés, sauf si un vétérinaire le recommande ou si le chat est vraiment sale. On conseille de brosser leur pelage et de couper leurs griffes régulièrement. Pour commencer, il convient d’habituer le chaton au brossage et à la taille des griffes. Rendez l’expérience agréable en récompensant l’animal de se monter tolérant et coopératif.

  • Idéalement, le fait de brosser son animal familier de quatre à sept fois par semaine permet d’éliminer les poils morts et d’assurer un pelage lustré. Bon nombre de nos clients obtiennent de bons résultats avec les produits de marque Furminator (shampoings, revitalisants et peignes ou brosses), qui se vendent dans la plupart des animaleries.

  • L’ajout de suppléments contenant des acides gras essentiels (omégas-3) à son alimentation quotidienne peut aider à la santé de la peau et du pelage;

  • Une mauvaise alimentation peut causer la sécheresse et la desquamation de la peau.

Adressez-vous au personnel de votre clinique vétérinaire si vous avez des questions!


Le plus souvent, on évite de couper les griffes de son chat par crainte de le blesser ou par peur qu’il cause des problèmes et qu’il y ait des tensions durant l’opération. La taille des griffes devient alors un drame, un moment angoissant. Comme pour les ongles chez l’homme, les griffes du chat doivent être coupées toutes les deux semaines pour en assurer un bon entretien. Si vous entendez le bruit des griffes de votre chat sur le plancher de votre cuisine, c’est qu’elles sont beaucoup trop longues. Faites de la taille des griffes un moment agréable! Associez-la à une gâterie ou à des félicitations. Si vous coupez un peu trop près de la veine et que ça saigne un peu, ne vous en faites pas! Il se vend une poudre qui peut être appliquée sur la griffe blessée.


Le toilettage devrait être agréable pour votre chat et pour vous-même, et le renforcement positif constitue la clé du succès!


Chiens

Nous recommandons de donner un bain à votre chien au moins une fois tous les trois mois, mais il se peut que des bains plus fréquents soient nécessaires s’il passe beaucoup de temps dehors ou s’il a des problèmes de peau. Voici quelques conseils pour commencer. Un toilettage périodique à l’aide d’une brosse ou d’un peigne assure un bon entretien du pelage de votre chien car il permet d’éliminer la saleté, de répandre les huiles naturelles à la grandeur de son pelage, de prévenir les nœuds, d’enlever les poils morts et de garder la peau propre et exempte d’irritants. 


Mieux vaut utiliser un shampoing conçu spécialement pour les animaux de compagnie. Les chiots ont parfois besoin d’être baignés plus souvent qu’une fois aux trois mois. Il convient de choisir un shampoing sans savon si l’on opte pour donner au moins un bain par semaine. Nous recommandons aussi l’usage d’un revitalisant après le shampoing, car c’est bon pour la peau et ça laisse le pelage doux et lustré. Enfin, l’idéal est de brosser son chien de quatre à sept fois par semaine.

Le plus souvent, on évite de couper les griffes de son chien par crainte de le blesser ou par peur qu’il cause des problèmes et qu’il y ait des tensions durant l’opération. La taille des griffes devient alors un drame, un moment angoissant. Si le chien est très actif et court toute la journée sur diverses surfaces, il ne sera peut-être pas nécessaire de lui couper les griffes, car cela les use naturellement.

Pour les chiens des zones urbaines et suburbaines qui ne font que des promenades quotidiennes d’un kilomètre et demi à trois kilomètres environ par jour, les griffes excessivement longues sont courantes. Pour être bien entretenues, les griffes du chien doivent être coupées toutes les deux semaines, comme pour les ongles chez l’homme. Si vous entendez le bruit des griffes de votre chien sur votre plancher de cuisine, c’est qu’elles sont trop longues. Faites de la taille des griffes un moment agréable! Associez-la à une gâterie ou à des félicitations. Si vous coupez un peu trop près de la veine et que ça saigne un peu, ne vous en faites pas! Il se vend une poudre qui peut être appliquée sur la griffe blessée. Le toilettage devrait être agréable pour votre chien et pour vous-même, et la clé du succès réside dans le renforcement positif!

Nouveau chat

Par nature, les chats ont une territorialité marquée, et il faut beaucoup de patience pour introduire un nouveau chat dans une maison. La plupart du temps, un chat peut s’habituer à un nouveau venu, mais il est important de prévoir une période d’adaptation avant de mettre les deux chats en présence l’un de l’autre. Nous conseillons les séparer en leur attribuant des pièces distinctes afin de les tenir à distance l’un de l’autre au début. Il semble que les chats peuvent sentir la présence d’un semblable, souvent avant même de le voir, car les odeurs et les sons sont aussi importants que la vue pour un chat. Le processus d’adaptation doit être très graduel et durer de quelques jours à quelques semaines au moins. N’importe lequel de vos chats aura une curiosité spontanée envers une nouvelle odeur provenant d’une pièce fermée.

  • Installer le nouveau chat dans une petite pièce (p. ex., salle de bain d’appoint) et ouvrir sa cage en gardant toutefois la porte de la pièce fermée et en ayant préalablement installé un bac à litière. Il faut également lui laisser de la nourriture sèche et de l’eau, de même que des objets réconfortants comme un griffoir, un lit confortable et des jouets pour chats. Laissez la cage ouverte dans cette pièce pour que le nouveau chat puisse y retourner s’il se sent menacé.

  • Observez la réaction de votre chat; il sera assurément attiré par l’odeur du nouveau chat et le bruit qu’il fait, et le nouveau chat glissera probablement la patte sous la porte pour tenter de l’atteindre, créant ainsi une possibilité de contact. Laissez le nouveau chat dans la pièce fermée pour la nuit.

  • Assurez-vous que les bacs à litière soient toujours propres et qu’il y ait de la nourriture et de l’eau fraîche en tout temps; occupez-vous de chaque chat et jouez avec lui quand il n’y a pas d’autres chats dans la même pièce afin d’éviter la jalousie liée à la territorialité.

Litière

Le saviez-vous : un bac à litière sale peut entraîner de graves problèmes de comportement et de santé, comme le fait d’uriner un peu partout dans la maison, de déféquer juste à côté du bac à litière ou de marquer son territoire, ce qui peut favoriser des troubles médicaux comme des maladies urinaires?


Votre chat ne doit pas seulement avoir un bac à litière : il doit avoir un bac propre et garni de litière fraîche. Il est possible que votre chat n’utilise pas un bac à litière qui sent l’urine. Mettez-vous à sa place : quand il fait ses besoins sur votre tapis de salon, l’endroit est immédiatement nettoyé à fond, alors s’il a le choix entre un endroit propre et un bac à litière qu’on ne change qu’une ou deux fois par semaine, il est naturel que le chat préfère le tapis. 


Le bac à litière doit être nettoyé tous les jours et placé au bon endroit. Les chats n’aiment pas se soulager près du lieu où ils dorment ou mangent, alors placez le bac à litière assez loin de ces endroits. Cependant, il ne faut pas placer un bac à litière dans un endroit difficile d’accès. Par exemple, si vous mettez le bac à litière dans la salle de bains, veillez à ce que la porte ne reste pas fermée car cela empêcherait le chat d’y entrer. S’il s’agit d’une nouvelle maison pour le chat, il se peut qu’il se cache pendant quelques jours, alors placez le bac à litière près de sa cachette. 


Veillez à avoir le bon nombre de bacs à litière. Il faut toujours avoir un bac à litière de plus que le nombre de chats que vous avez. Donc, si vous avez un chat, vous devriez avoir 2 bacs et si vous avez trois chats, vous devriez avoir quatre bacs.

Mal des transports

La mal des transports est fréquent chez les animaux de compagnie. Les chiens, surtout, peuvent vomir dans l’auto, même si le trajet est court. Dans certains cas, on peut prendre des mesures avant le voyage pour éviter le mal des transports. Le site Web Chien qui roule fournit des conseils quant aux choses à faire avant de partir en voiture avec votre chien. Si la nausée de ce dernier persiste, discutez avec votre vétérinaire des médicaments qui peuvent être prescrits afin de prévenir ce problème.

Socialisation

Si vous habituez votre chien à socialiser dans divers contextes, en particulier ceux qui sont courants pour vous (maison avec beaucoup d’enfants ou d’animaux familiers; parcs à chiens avec vos autres chiens; rue très passante, etc.), vous connaîtrez d’avance ses réactions et saurez qu’il sera à l’aise et se comportera bien dans toute situation. Si vous n’accordez pas d’attention à la sociabilité de votre animal dès son plus jeune âge, vous le prendrez ensuite sans cesse par surprise en le plaçant toujours dans de nouvelles situations, ce qui pourra provoquer chez lui de la peur, de l’insécurité et les comportements négatifs qui sont associés à ces émotions. 


Premièrement, la socialisation d’un chiot devrait commencer très tôt, soit avant qu’il ait cinq semaines. À cet âge-là, le chiot peut déjà montrer des signes de peur des gens, des objets et des nouveaux environnements. C’est pourquoi les éleveurs et les foyers d’accueil pour chiens doivent impérativement mettre en œuvre un plan de socialisation.


Deuxièmement, la socialisation devrait commencer avant que l’animal ait 14 semaines. Autrement, beaucoup de chiots seront condamnés à vivre dans la peur, à moins que leur socialisation par la suite ne soit plus intense que pour les autres. Le message est simple et clair et prendre la chose au sérieux pourrait faire toute la différence entre un chien qui se comporte toujours bien et un chien qui a peur des gens, des objets, des autres animaux ou des endroits qui ne sont pas considérés comme dangereux par les hommes.

Voyages à l’étranger

Vous partez à l’étranger avec votre animal de compagnie? Vous devriez contacter le bureau de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) de votre région pour connaître les exigences du pays où vous allez. Vous pourrez du même coup obtenir les documents d’exportation nécessaires, selon votre destination. Nos vétérinaires se feront un plaisir d’examiner votre animal avant votre départ et de remplir tout document officiel requis dans les 24 heures suivant l’examen.

Information

Clinique Vétérinaire de Hull Inc.

546, boulevard Saint-Joseph

Gatineau, Québec

J8Y 4A4

  819-777-1333

 819-777-7765

  info@cvhull.ca

Heures d'ouverture

Lundi - Vendredi 08:00 - 20:00

Samedi 09:00 - 17:00

Dimanche Fermé

partager

Envoyer à un ami

Envoyer l'URL de cette page à un(e) de vos ami(e)s

Création de

Mention legale